Conséquences psychologiques

Des répercussions psychologiques peuvent se manifester, à l’adolescence et parfois perdurer ou bien apparaître à l’âge adulte. Certains anciens patients éprouvent ainsi le besoin d’une prise en charge de ces répercussions par un psychologue ou un psychiatre, y compris plusieurs dizaines d’années après la maladie.

Comment faire pour consulter un psychologue ou un psychiatre ?

Il est possible de :

  • Prendre contact avec le psychologue ou le psychiatre du service d’onco-pédiatrie où vous avez été suivi(e), il pourra certainement vous orienter vers des collègues proches de chez vous.
  • Certaines consultations de suivi à long terme proposent également un entretien avec un psychologue (à l’Institut Gustave Roussy par exemple), cela peut permettre d’aborder certaines questions spécifiques et aider à trouver le bon professionnel de secteur.
  • Les centres médico-psychologiques (CMP) ont pour mission d’accueillir sans frais toutes les personnes en demande de prise en charge psychologique ou psychiatrique. Il y en a dans toute la France. Selon votre adresse, vous dépendez d’un CMP particulier. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie ou auprès de l’hôpital le plus proche de chez vous pour savoir de quel CMP vous dépendez.
  • Les psychologues ou les psychiatres exercent également en libéral, et sont donc pour la plupart répertoriés dans les pages jaunes.
  • Il existe des réseaux de soins en oncologie qui travaillent généralement avec des psychologues qui exercent en libéral et qui sont sensibilisés à la question du cancer. Parfois, le réseau prend en charge quelques séances avec le psychologue.

    → En France : carte des réseaux régionaux de cancérologie (RRC)

    → En Ile-de-France : carte des réseaux territoriaux en Ile-de-France

  • A la différence des psychologues, les psychiatres peuvent prescrire un traitement lorsque cela s’avère nécessaire (antidépresseur, anxiolytique) et les frais de la consultation sont remboursés, soit en totalité (conventionné secteur 1) ou partiellement (conventionné secteur2) par l’Assurance maladie. Vous pouvez trouver leurs coordonnées sur l’annuaire du site Ameli

A savoir : Il existe différentes approches en psychologie, notamment :
– l’approche psychanalytique (en savoir plus),
– l’approche cognitivo-comportementale (en savoir plus),
– les thérapies familiales (en savoir plus)
– et d’autres approches encore, qui s’appliquent ou non en fonction de vos besoins (en savoir plus).